Vacances : voici la marche à suivre pour annuler votre réservation

Comme vous le savez, les vacances de Pâques sont perturbées puisque les déplacements sont limités pour de nombreux Français.

Vacances
Source : capture Pixabay

Si vous n’avez pas d’enfants à confier aux grands-parents, si vous ne possédez pas un motif impérieux ou si vous ne détenez pas un motif professionnel, vous ne pourrez pas vous déplacer d’une région à une autre. Les de Pâques sont alors tombées à l’eau pour de nombreuses personnes qui pensaient que les réservations pourraient être honorées. La réalité a été clairement différente et le format n’est pas celui des vacances de février.

Demandez un remboursement de votre réservation

Pendant les congés d’hiver, les Français avaient eu l’occasion de se déplacer comme ils le souhaitaient, il suffisait de respecter le couvre-feu qui était à l’époque fixé à 18 heures. Avec l’arrivée de l’heure d’été, le a choisi de reculer l’heure à 19 heures. En ce qui concerne les déplacements pour profiter des vacances de Pâques sans avoir un motif précis, sachez que vous devez annuler puisqu’il sera impossible d’honorer les réservations.

  • Il fallait partir avant le début du troisième confinement, car le gouvernement avait appliqué une tolérance pendant le week-end de Pâques.
  • Ceux qui sont partis peuvent alors rester quatre semaines sur place, car les retours pourraient être assez complexes.
  • Pour l’annulation notamment via Airbnb, c’est assez simple puisque vous avez un guide prêt à l’emploi.

Vous vous connectez à votre compte en utilisant vos identifiants et vous demandez en quelques clics le remboursement de votre location. Si en théorie, c’est assez simple, ce n’est pas forcément le cas dans la pratique à cause des conditions. En effet, les politiques d’annulation peuvent varier d’un site à un autre, d’où l’intérêt de bien vous renseigner concernant les modalités.

Ce n’est pas Airbnb qui propose une d’annulation, car il ne faut pas oublier que cette plateforme de réservation entre particuliers et professionnels n’est pas une agence immobilière ou de voyages. Ce sont alors les propriétaires des annonces qui fixent les conditions pour annuler les réservations et ce n’est pas toujours possible de récupérer l’argent. De ce fait, lorsque vous décidez de partir en congé, regardez les conditions surtout pendant la crise sanitaire.

Si Emmanuel Macron lors de sa dernière visioconférence a précisé qu’il ne devrait pas avoir un autre confinement d’ici la fin de l’année scolaire, vous n’êtes pas à l’abri d’un revirement de situation.

La date pour l’annulation ne doit pas être négligée

Lorsque vous pouvez obtenir un remboursement immédiat, sachez que c’est la solution la plus sympathique. Vous demandez l’annulation de votre réservation pour les vacances de Pâques, elle est acceptée et vous recevez l’argent si toutefois celui-ci avait été débité. Par contre, des propriétaires peuvent allonger la durée de remboursement, elle peut être de 24 heures, mais également de 5 jours. Par exemple, si vous demandez une annulation de votre location de vacances 2 jours avant le départ, elle peut être refusée, vous perdez alors la somme payée.

Il y a comme toujours des précisions à apporter surtout si vous êtes malade du coronavirus et que vous ne pouvez pas vous déplacer. Un remboursement intégral peut être envisagé même si les conditions ne sont pas respectées par rapport à la durée de l’annulation. Bien sûr, vous devez transmettre un justificatif qui prouve que vous êtes bien contaminé par la Covid-19. Dans le cas contraire, ce motif ne sera pas suffisant pour que la réservation soit annulée.

Tous les sites appliquent des conditions de remboursement qui peuvent être différentes, il faut donc se tourner vers ces plateformes, car elles peuvent vous renseigner. Prenez aussi des précautions pour les réservations des congés d’été en regardant les fameuses conditions.


Jennifer Labracuol

Jennifer Labracuol

Je suis particulièrement intéressée par l'actualité people et politique, deux sujets pourtant diamétralement opposés ! Je partage donc mon avis régulièrement dans mes articles.