La crise du coronavirus s’accentue, un décret pourrait interdire des masques selon Olivier Véran

La polémique des masques revient sur le devant de la scène, Olivier Véran a précisé que certains seront interdits.

Masque
Source : capture Pixabay

Il y a pratiquement une année, le coronavirus commençait à envahir certains pays dont la Chine. Par la suite, la France a précisé que le port du masque n’était pas nécessaire avant de revenir sur cette information. D’ailleurs, si le gouvernement a été à maintes reprises pointé du doigt, c’est aussi à cause de cette polémique. Sur TF1, Olivier Véran a décidé de s’exprimer sur ce sujet en affirmant qu’il ne fallait pas utiliser des masques fabriqués à la maison. Ils doivent impérativement respecter une norme, car, dans le cas contraire, la filtration n’est pas suffisante.

Oubliez les masques DIY, optez pour des références qui répondent aux normes

De nombreuses personnes ont eu l’occasion de tester des tutoriels sur Internet en utilisant des morceaux de tissu pour réaliser des masques. Au début de la crise sanitaire en 2020, il y avait une pénurie conséquente avec les masques chirurgicaux. Certains ont opté pour des modèles dédiés au bricolage et le DIY a pris de l’ampleur. Aujourd’hui, nous apprenons de la part d’Olivier Véran qu’il faut éviter de porter ces masques artisanaux.

  • En ce qui concerne le , il prend de l’ampleur ces dernières semaines et un déconfinement pourrait être envisagé dans quelques semaines.
  • Les variants ne sont pas plus dangereux selon Patrick Pelloux, ils sont par contre beaucoup plus contagieux, jusque’à 70 %.
  • Les autorités de Santé ont donc estimé qu’il ne fallait pas utiliser ces masques et seuls les modèles de catégorie 1 sont importants.

Pour le ministre de la Santé, il n’est pas nécessaire d’utiliser des masques FFP2 ou chirurgicaux, car les modèles de grand public d’une catégorie 1 sont suffisants puisqu’ils peuvent filtrer près de 90 % des virus. Un décret est donc envisagé et il pourrait être publié dès ce vendredi, il mettrait ainsi un terme aux masques qui sont conçus à la maison. Il y a toutefois des questions qui sont encore en suspens, car si vous portez un masque de ce genre, serez-vous sanctionné lors d’un contrôle ? Dans tous les cas, Olivier suit les recommandations du Haut de la Santé Publique.

Il estime qu’il faut mettre de côté les masques faits maison ainsi que ceux en tissu achetés dans le commerce lorsqu’ils appartiennent à la catégorie 2.

Quel est l’intérêt du décret ?

Le décret devrait être publié dans les prochaines heures et vous pourrez alors utiliser certains masques et mettre de côté d’autres références qui ne vous apportent pas la plus grande protection. Cette mesure semble primordiale alors que la crise sanitaire semble prendre de l’ampleur. Dans le monde médical, il sera possible de porter les masques chirurgicaux et les Français pourront aussi les utiliser puisque la protection est importante. Il est facile de les reconnaître, vous avez une face bleue et une autre blanche. Les plus protecteurs sont les FFP2, mais Olivier Véran estime qu’il n’est pas obligatoire de les adopter puisque les précédents sont amplement suffisants.

Les masques en tissu pourront toujours être portés, mais uniquement s’ils appartiennent à la catégorie 1. Vous devrez alors mettre de côté celui que vous avez pu réaliser avec votre machine à coudre et un morceau de tissu qui traînait dans le placard. Bien sûr, les normes de l’AFNOR sont toujours en vigueur et elles permettent aussi de déterminer si un masque est plus protecteur qu’un autre. Il ne suffit pas de porter une telle protection, vous devez aussi respecter tous les gestes barrières ainsi que les consignes concernant le port du masque en vous désinfectant les mains avec du gel hydroalcoolique.


Jennifer Labracuol

Jennifer Labracuol

Je suis particulièrement intéressée par l'actualité people et politique, deux sujets pourtant diamétralement opposés ! Je partage donc mon avis régulièrement dans mes articles.