Covid 19 : le ministre de la Santé Olivier Véran confirme l’intention du gouvernement d’aller pas à pas vers l’allègement des restrictions sanitaires !

Avec l’amélioration de la situation sanitaire dans l’hexagone, il est aujourd’hui possible d’espérer le bout du tunnel pour bientôt. C’est ce que traduisent les propos confiés hier au quotidien Le Parisien par le ministre de la santé français Olivier Véran. Ce dernier constate avec enthousiasme les nombreuses avancées sur le plan sanitaire de ces dernières semaines. Mais concernant la levée des mesures de restrictions, il reste déterminé à observer une feuille de route continue.

Une politique de suppression progressive des restrictions sanitaires clairement affichée

Olivier Véran a confirmé hier l’intention des autorités du sommet de l’État français à aller pas pas vers la levée totale des mesures de restrictions liées au contexte sanitaire. Contrairement à quelques semaines en arrière où la situation était critique, il est aujourd’hui possible d’avoir quelques motifs de soulagement par rapport au dégel de la crise du coronavirus.

C’est ce que soutient Olivier Véran qui pense que « Nous sommes clairement sur la bonne voie ». Mais afin de ne pas nuire à cette bonne dynamique, le ministre de la Santé préfère ne pas céder à l’empressement. C’est pour cela le gouvernement dont il fait partie et lui envisagent procéder par une levée de mesures en fonction des zones qui seront les moins touchées.

L’amélioration des indicateurs sanitaires qui se poursuit permettra donc à la longue d’étendre la fin des mesures de restrictions sur le plan national. Olivier Véran a même émis l’idée d’inclure le pass sanitaire dans cette politique d’allègement d’ici là.

Une levée des mesures de restrictions envisagée en raison de plusieurs facteurs

Il ne fait plus aucun doute que la situation sanitaire en France a connu des avancées notables depuis le début du mois de septembre. En témoignent notamment les taux de contamination et de mortalité liés à la Covid 19 en constante baisse.

En effet, les contaminations journalières liées au virus qui au mois d’août étaient autour de 11 000 cas tournent aujourd’hui vers une moyenne de 8000 personnes infectées par jour. À cela s’ajoute également la baisse des admissions en salles de réanimation ainsi qu’une chute de près de 20% du taux de décès journalier.

Tout cela a bien évidemment été rendu possible grâce à l’instauration du pass sanitaire qui a poussé une majeure partie de la population française à recourir aux vaccins. La France, autrefois loin derrière fait d’ailleurs partie aujourd’hui des meilleures élèves en la matière en franchissant récemment la barre des 50 millions de primovaccinés. De quoi se réjouir sans pour autant décider de baisser la garde.

L’échéance du 15 novembre permettra d’en savoir plus sur la fin des restrictions

Prévue pour marquer jusqu’à nouvel ordre la fin du pass sanitaire, cette date représente actuellement pour beaucoup de Français celle qui permettra d’accéder à la libération. Cependant, cet espoir d’un retour à la normale pourrait être compromis par certains facteurs qui représentent encore des menaces.

En effet, le variant delta malgré les récentes baisses observées pourrait resurgir avec la nouvelle rentrée démarrée il y a peu. D’où l’importance de continuer avec l’intensification des programmes de vaccination dans toute la France pour espérer atteindre d’ici là l’immunité collective.

Afficher Masquer le sommaire
Accueil / Santé / Covid 19 : le ministre de la Santé Olivier Véran confirme l’intention du gouvernement d’aller pas à pas vers l’allègement des restrictions sanitaires !