Brahim Bouhlel : l’acteur de la série Validé a été condamné à de la prison ferme

Vous avez pu découvrir Brahim Bouhlel dans la série Validé, mais l’humoriste se retrouve dans une situation délicate.

Brahim
Source : capture Instagram @kaleelthereal et @brvhym

a diffusée une vidéo alors qu’il se trouvait au Maroc, la justice a décidé de se saisir de cette affaire. Il avait été placé en détention préventive, mais son procès a eu lieu le 21 avril dernier. Le verdict a donc été rendu puisque Brahim Bouhlel a été condamné à 8 mois de prison ferme. Il faut savoir que la vidéo en question avait fait le tour du Web, elle était au coeur d’une polémique puisque les faits étaient jugés comme insultants.

Pourquoi Brahim Bouhlel a-t-il été condamné ?

Brahim Bouhlel doublait la voix des personnes qu’il pouvait croiser comme le magazine Voici peut le révéler au sein de son article. Il était aux côtés de Zbarbooking et de Hedi Bouchenafa, le premier est connu pour être un influenceur alors que le second est un acteur. Il avait toutefois focalisé les images sur des mineurs en précisant qu’il aimait bien les « p*** que je paie 100 dirhams ». Il avait également insulté des mineurs alors qu’il se trouvait dans la rue.

  • Les mineurs se retrouvaient à visage découvert dans la fameuse vidéo diffusée sur les réseaux sociaux.
  • Brahim Bouhlel avait ensuite partagé une autre vidéo dans laquelle il partageait toutes ses excuses alors que l’affaire prenait de l’ampleur.
  • Au départ, le concept était lié à une blague, il s’agissait d’une vidéo parodique.

Malgré les explications, la vidéo a été au coeur d’une vive polémique, Brahim Bouhlel a donc été inquiété par la justice puisque les paroles avaient été jugées comme dégradantes. Depuis près de deux semaines, l’acteur de la était donc en détention préventive avec Zbarbooking.

En ce qui concerne le troisième homme, nous apprenons dans les colonnes du magazine qu’il avait pu quitter le pays alors que l’enquête n’avait pas été ouverte. Au vu des propos ainsi que de la vidéo, Brahim Bouhlel a été condamné à 8 mois de prison ferme. Le second homme a, lui, écopé d’une peine d’un an de prison. Ils ont été poursuivis pour diffusion d’une vidéo d’une personne sans son consentement et détournement de mineurs.

L’avocat des deux hommes a pu prendre la parole selon Voici, il a estimé que les condamnations fermes étaient très dures, mais Brahim Bouhlel aurait l’intention de faire appel.

Une mauvaise blague qui entraîne une peine de prison

Comme Maître Rghiou a pu le préciser lors de cette déclaration, la vidéo qui devait être au départ une blague a rapidement tourné au cauchemar puisque Brahim Bouhlel a été condamné à de la prison ferme au Maroc au même titre que l’influenceur. Lorsque le verdict a été rendu, il a été rapidement relayé sur les réseaux sociaux. Certains ont pu se féliciter de la décision notamment en précisant qu’il fallait respecter le pays dans lequel on se trouvait et que les célébrités n’avaient pas tous les droits.

Leur avocat a précisé à l’Agence France-Presse que c’était l’histoire d’une mauvaise blague qui a donc mené les auteurs devant la justice. Les deux protagonistes avaient pourtant regretté sincèrement leurs propos tenus. Sur les réseaux sociaux, l’affaire fait couler beaucoup d’encre, mais Brahim Bouhlel devrait faire appel de cette condamnation de 8 mois ferme. Vous pouvez d’ailleurs surfer sur Twitter puisque les réactions sont nombreuses par rapport à cette condamnation.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Bouhlel Brahim (@brvhym)


Les internautes estiment qu’il s’agit d’une « leçon » pour toutes les personnes qui seraient susceptibles de diffuser tout et n’importe quoi sur les réseaux sociaux lors de leur venue dans des pays comme le Maroc.


Jennifer Labracuol

Jennifer Labracuol

Je suis particulièrement intéressée par l'actualité people et politique, deux sujets pourtant diamétralement opposés ! Je partage donc mon avis régulièrement dans mes articles.